MARION BASCHET VERNET

2021 marque l’avènement d’une nouvelle ère de santé pour les industriels de l’automédication réunis au sein de NerèS, anciennement l’AFIPA, qui veulent davantage peser dans les décisions impactant l’avenir du marché des produits de la prescription médicale facultative, des dispositifs médicaux de premier recours et des compléments alimentaires. Le moment est opportun alors que la crise a montré que les Français étaient prêts à « prendre en charge leur santé ». Pour les fabricants d’emballages et façonniers, cette période inédite a été propice au resserrement des liens avec leurs clients. Avec la volonté, à l’avenir, de les accompagner de manière croissante sur le bon usage, l’éco-conception et la sécurisation des supply chains.

Des partenaires pour le bon usage et l’éco-conception

Du côté des fabricants d’emballages et façonniers, et malgré l’année morose L’enliée à la Covid-19, l’automédication reste un domaine prometteur pour le développement et l’innovation, en particulier les compléments alimentaires. Pour beaucoup, la crise sanitaire a été propice au resserrement des liens avec leurs clients pour compenser la variabilité de la demande et assurer la continuité des soins. Avec aujourd’hui, de nouveaux défs concernant la sécurisation des supply chains et les relocalisations éventuelles en Europe.

Spécialiste de la technologie blow-fll-seal, le façonnier Unither est connu pour fabriquer des unidoses stériles de collyres pour les produits ophtalmiques sans conservateur sur ses sites d’Amiens, Coutances et Gannat. Un autre domaine porteur est le stick-pack, un sachet-dose souple permettant le conditionnement de produits liquides à prendre par voie orale et topique, à partir de son site de Colomiers (420 millions de sticks-packs par an). L’entreprise est active sur plusieurs marchés d’automédication: rhinologie, toux et rhume, douleur, système veineux, maladies du système nerveux central (SNC).

« On note les prémisses d’un redémarrage pour les applications de rhinologie, remarque Simonne Farina, responsable marché automédication chez Unither. Certains marchés sont stabilisés comme la gastro-entérite et d’autres bénéficient d’une forte demande, notamment la douleur au travers des sticks-packs d’ibuprofène et paracétamol. » L’innovation vient du pôle formulation chez Unither qui aide à développer les applications de dose unitaire, compactes et faciles d’emploi au quotidien. « Comme CDMO, nous accompagnons nos clients sur la transposition de leurs produits continue-t-elle. Nous développons également nos propres produits pour les AMM pharmaceutiques et les dispositifs médicaux en proposant des dossiers clés en mains de licensing in, avec un accompagnement réglementaire, pour accélérer les développements. » En outre, Unither met également l’accent sur son développement à l’international pour soutenir ses clients actifs dans le selfcare à partir de ses sites de Rochester (Etats-Unis) et Barretos (Brésil).